Comment espionner un iPhone simplement ?

On dit souvent que le système d’exploitation Android est rempli de failles et perméable aux malwares en tous genres. En revanche, les iPhone sont considérés comme une forteresse, et qu’il est bien plus compliqué de les pirater. Effectivement, la plateforme iOS (sur laquelle tourne l’iPhone et l’iPad) a été conçue pour être stable et extrêmement sécurisée, ce qui fait de ces mobiles une cible difficilement compromise pour la collecte d’informations. Mais en réalité, tous les systèmes d’exploitation ne sont pas à l’abri d’une attaque, notamment en cas d’utilisation de logiciels espions. D’ailleurs, pour espionner un smartphone, on n’a besoin que d’un simple numéro de téléphone, comme vient de le prouver une expérience réalisée avec un iPhone.

Quelles solutions pour espionner un iPhone ?

Au risque de nous répéter, rappelons que les iPhone sont des smartphones sécurisés. Imaginez simplement que votre appareil cible est sécurisé à la fois par un code PIN, une reconnaissance faciale et un système d’empreinte digitale, ce qui réduit presque à néant vos chances de le craquer.

À vrai dire, il est difficile d’installer un spyware sur un iPhone, car si vous possédez vous-même un tel mobile, vous remarquerez qu’il n’est pas possible d’y installer n’importe quelle appli si elle ne vient pas de l’App Store. Les possesseurs d’appareils Apple ne peuvent même pas télécharger un fichier sur Internet, à moins qu’ils ne procèdent à un jailbreak. Mais cette opération nommée jailbreak est elle-même limitée, puisqu’elle ne s’applique qu’aux versions iOS 7.1.2 à 13.6.1 (les plus récents iPhone sous iOS 14 ne peuvent pas être jailbreakés).

Mais il existe une solution : utiliser les identifiants Apple ID du téléphone cible. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de jailbreaker l’iPhone mais devez par contre utiliser les sauvegardes iCloud pour récupérer les données de votre cible.

mSpy pour espionner facilement un iPhone

logiciel espion iPhoneDepuis quelques temps, tout le monde parle de mSpy comme de la meilleure solution pour espionner un téléphone. Sur le site officiel, on peut apprendre que ce petit utilitaire permet de craquer un téléphone et d’accéder aux SMS, à WhatsApp, aux tchats Instagram, à Messenger et même à la position GPS. Bien évidemment, l’application peut être installée sur les appareils iOS jailbreakés qui fonctionnent sur la version 7 à 13.

Pour commencer à espionner l’iPhone de votre cible, encore faut-il choisir un abonnement et procéder au paiement. Ensuite, vous recevrez un e-mail avec vos identifiants d’accès à votre tableau de bord en ligne et avec les instructions d’installation. Une fois le logiciel espion installé sur le téléphone de la cible, il commencera à collecter les données choisies et à les transférer vers votre tableau de bord en ligne. Vous consulterez donc toutes les informations sur cette plateforme, depuis n’importe quel appareil connecté à Internet.

Utiliser le numéro de téléphone de l’iPhone

On pense toujours que le système iOS est plus sécurisé que l’OS de Google. Et pourtant, les auteurs d’une petite expérience ont révélé qu’il est possible de pirater facilement un iPhone comme un smartphone Android. Ainsi, avec un simple numéro de téléphone, ils sont parvenus à espionner les conversations téléphoniques de l’utilisateur cible, et même à suivre à la trace ses déplacements.

L’expérience s’est déroulée dans le cadre de l’émission 60 Minutes diffusée sur la chaîne américaine CBS. Pour les besoins de l’expérience, un iPhone avait été prêté à un membre du Congrès des USA, et son numéro de téléphone avait été remis à l’équipe de hackers de Security Research Labs, en Allemagne. Grâce à cet unique numéro et un peu de matériel, les hackers sont donc parvenus à espionner le membre du Congrès, et ce sans utiliser le moindre malware pour craquer le système d’exploitation.

En fait, la faille ne provient nullement d’iOS ni des circuits de l’iPhone, mais tout simplement du réseau mobile. Une faille localisée au niveau du SS7 (Signaling System 7), une plateforme qui relie entre eux tous les opérateurs du monde entier. Ainsi, tout comme cet iPhone cible de l’expérience, n’importe quel autre smartphone mis à jour sous la dernière version de son OS reste toujours vulnérable à ce type d’attaque, puisqu’il s’agit d’une faille du réseau mais pas du système d’exploitation. De ce fait, n’importe quel cellulaire peut être espionné et aucun système d’exploitation n’est à l’abri de ce genre d’attaque.