Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Le cannabidiol ou CBD est l’un des remèdes naturels les plus populaires au monde. Extrait du cannabis sativa (une plante), il constitue une réponse efficace à plusieurs maux. Il se différencie du tétrahydrocannabinol (THC), un cannabinoïde également extrait du cannabis et qui est toxique à l’organisme. Depuis quelques années, le CBD suscite de l’engouement à cause de ses nombreux avantages. Toutefois, il peut aussi entraîner des effets secondaires. Les connaître vous permettra de comprendre les symptômes ressentis lors de la prise du CBD et d’éviter l’automédication.

Le CBD en réponse aux maux humains

Bien qu’étant prélevé du cannabis, le CBD n’a pas l’effet psychotrope de l’herbe. De nombreuses études scientifiques ont révélé ses diverses actions. En effet, le CBD :

  • contribue au soulagement de la douleur ;
  • réduit l’anxiété et la dépression ;
  • atténue les symptômes de maladies graves comme le cancer ;
  • réduit l’acné ;
  • a des propriétés neuroprotectrices ;
  • est bénéfique pour la santé cardiaque ;
  • aurait des effets antipsychotiques, antitumoraux. Il peut aider dans le traitement de la toxicomanie et du diabète.

Il est alors compréhensible que le CBD soit utilisé dans le cadre du traitement de certaines maladies. Malheureusement, cela ne reste pas sans effets secondaires.

Quels sont les effets secondaires du cannabidiol ?

Le CBD est généralement consommé en boisson, en vapotage ou en ingestion. Il est également utilisé en lotions, en huiles essentielles, etc. Dans tous les cas, l’utilisation du CBD peut avoir des effets secondaires. Tout est développé de façon plus longue sur la page https://www.autourducbd.com/encyclopedie/effets-secondaires-cbd/ vous retrouverez ici un condensé d’infos.

La bouche sèche

Les glandes submandibulaires contiennent des récepteurs cannabinoïdes de type I et II. Ils sont responsables de la production de la salive. Suite à la consommation du CBD, l’activation desdits récepteurs altère la production salivaire. Il s’ensuit une sécheresse de la bouche.

Nausée et vomissements

Chez certains consommateurs, les produits à base de CBD entraînent un inconfort au niveau de l’estomac. Ils se plaignent de nausée et vomissent dans bien des cas. Cet effet secondaire est d’autant plus étonnant que le CBD est prescrit en traitement de nausées et de vomissements. Mais les organismes ne sont pas identiques et réagissent différemment au même produit. Il faut alors diminuer la dose de cannabidiol. Elle est probablement trop élevée pour votre organisme.

Diarrhée ou constipation

Vous pouvez souffrir de diarrhée ou de constipation en consommant du cannabidiol. Cela se justifie par le fait que le CBD agit sur l’estomac et le système digestif. Mais si cela persiste, vous manifestez sûrement une intolérance à l’ingérence du CBD. Alertez votre médecin !

La diminution de l’appétit

Le cannabidiol contribue à la diminution de l’appétit. Il est d’ailleurs utilisé dans le cadre de nombreux régimes alimentaires. Or, la diminution de l’appétit suivie de perte de poids n’est pas l’effet recherché par tous. Ce qui pose un problème d’automédication et de dosage.

Les migraines

La consommation du cannabidiol peut causer des migraines. Dans ce cas, la qualité de votre CBD est probablement responsable. Plus il y a d’ajout de solvants, plus la qualité du cannabidiol est faible. Alors, soyez responsable de votre santé. Renseignez-vous sur le produit avant de l’acheter.

La baisse de la pression artérielle

La baisse de la pression artérielle est l’un des effets les plus connus du CBD. Cette baisse est légère et intervient quelques minutes après la prise du cannabidiol. Elle peut être accompagnée de vertiges et d’étourdissements. Ne paniquez pas. Ce n’est pas grave et cela ne devrait pas durer. Allongez-vous, buvez du café ou du chocolat et tout rentrera dans l’ordre.

L’interaction avec certains médicaments

Attention ! Le CBD peut dangereusement interagir avec certains médicaments. Ce qui menace votre sécurité et vous met inévitablement en danger. Alors, avant d’utiliser le cannabidiol, discutez-en nécessairement avec votre médecin. Ceci est d’autant plus important si vous prenez des médicaments dangereux ou ceux avec des avertissements sur la boîte.

Attention à certaines maladies

Les personnes souffrant d’hémophilies doivent être prudentes en utilisant l’huile essentielle du CBD et autres produits apparentés. Ceux-ci peuvent engendrer des problèmes de coagulation du sang. En outre, le CBD entraîne la baisse de la pression artérielle. Ceux qui en souffrent déjà doivent être vraiment prudents dans son usage.

Quelles précautions prendre avant la consommation du CBD ?

Le CBD est un produit utile. En le consommant, vous pouvez être sujets à des effets indésirables. C’est une réaction normale de l’organisme. Par conséquent, soyez prudents. Mieux vaut prévenir que guérir ! Tout d’abord, choisissez un produit dérivé du CBD qui ne contient pas du THC ; ou alors à très faible dose (moins de 0,2%). En outre, l’automédication n’est pas recommandée. Tenez-vous rigoureusement aux prescriptions de votre médecin ou de votre pharmacien. Vous limiterez ainsi les risques d’effets secondaires. Si malgré tout vous constatez des effets secondaires, n’hésitez pas à informer votre médecin sur l’heure.