Comment utiliser les résidus d’un broyeur de végétaux ?

Durant le temps où vous jardinez il est utile d’effectuer le broyage des végétaux directement sur place. Cette opération consiste à réduire la taille des déchets naturels du jardin à l’aide d’un broyeur. Il s’agit d’une pratique avantageuse car les résidus peuvent ensuite être réutilisés pour le jardin. Voici quelques explications.

Principe du broyage de déchets végétaux

broyeur de végétauxCe procédé permet de hacher les résidus de végétaux comme les feuilles, les résidus de haies taillées, ou les jeunes arbustes dans le broyeur prévu à cet effet. En règle générale, il faut introduire les déchets une fois coupé et non sec car la machine de broyage de végétaux aura plus de mal à les broyer si ils se sont asséchés et ne contiennent que peu d’eau.

L’utilisateur doit aussi veiller à ne pas mettre les matériaux inappropriés à l’opération comme le plastique, le PVC ou le papier dans le broyeur. Attention, la présence de petites pierres ou de gravillons parmi les matières à broyer risque aussi d’endommager le matériel.

Une fois broyé, le volume des végétaux sera réduit de moitié au minimum. Le choix du broyeur à utiliser dépend de la caractéristique des résidus à traiter. Le modèle thermique est recommandé pour le broyage de branche avec un diamètre allant jusqu’à 5 cm. Le modèle électrique quant à lui convient pour broyer les feuilles ainsi que les branches de taille inférieure à 3 cm.

Utilisation des résidus des végétaux issus du broyage

paillage copeaux de bois broyésEn hiver, les copeaux obtenus après le broyage peuvent être utilisé pour couvrir les pieds des plantes frileuses. Le paillage à base de copeaux doit être disposé en couche de 15 à 20 cm au pied de ces végétations. En été, cette opération permet de réduire l’évaporation autour des plantes.

Les feuilles, branches et brindilles broyés peuvent également être ajoutés au compost pour en faire de l’engrais. Comme elles ont été bien réduites, elles ne prendront pas trop de temps pour se décomposer. Concernant la procédure de compostage, retourner le tas composé avec ces végétaux broyés au bout de 24 semaines puis l’enrichir avec les mêmes matières azotées s’avère nécessaire. Le mélange obtenu peut ensuite être utilisé pendant une année.

Vous pouvez aussi utiliser les résidus de végétaux comme bois raméal fragmenté (BRF). Ces termes désignent à la fois un matériau et une technique de fertilisation, importée du Canada il y a près de 10 ans. Le BRF résulte du broyage des broussailles ou des branches. L’objectif étant d’obtenir de petits bois de moins de 7 cm. Riche en nutriments, le BRF se mélange avec le compost pour une utilisation sur terrain pauvre au printemps.

Comment utiliser les résidus d’un broyeur de végétaux ?
5 (100%) 1 vote